Comment fonctionne un compresseur Non classé

Le contrôle et le réglage de la pression des pneus

Nous allons nous attaquer à un élément essentiel pour les véhicules : la pression des pneus. Ces explications s’adressent surtout au nouveaux conducteurs et à ceux qui veulent en savoir plus sur leur véhicule.

 

Quelle est la bonne pression pour un pneu?

La pression maximale recommandée est indiquée par le fabricant sur le pneu sur base d’une multitude de tests. La pression est donnée toujours pour les pneus à froid. Le fabricant donne deux indications, la pression en usage normal et la pression lorsque le véhicule est chargé. Celle-ci est un peu supérieure à la première. Elle est indiquée en bar kg/cm², ou kilopascals et en PSI (pounds per square inch), il s’agit de la mesure anglaise. Souvent la pression optimale diffère entre les pneus avant et les pneus arrières.

Première étape : Trouver la pression recommandée.

Celle-ci peut être la même pour la quatre pneus ou être différenciée entre ceux de devant et ceux arrières. Cela dépendra du modèle de voiture.

On retrouve cette information sur le pneu en lui-même mais dans ce cas il s’agit de la pression maximum, ce qui ne veut pas dire la meilleur. Généralement elle se situe entre 195 et 250 kilopascals ou 28 à 36 PSI.

La pression optimale se retrouve dans le guide d’entretien du véhicule, ou encore sur une étiquette collée dans la portière côté conducteur ou au verso du clapet de réservoir d’essence ou de diesel.

pression des pneus 2

Deuxième étape : Contrôler la pression quand le pneu est froid.

On vérifie la pression quand les pneus sont froids, ils ne doivent plus avoir été utilisé depuis 2 heures. C’est pourquoi, il est idéale de vérifier cette pression chez vous plutôt qu’à la pompe à essence. Il existe pour ce faire des compresseurs portatifs ou statique que vous pouvez acheter afin de faire cette vérification à la maison.

En effet, l’air chaud est plus dilaté et va fausser le résultat. Lorsque les pneus refroidissent la pression diminue. Si on mesure à chaud, on risque de sous-gonfler les pneus ce qui va entraîner une usure anormal de ceux-ci.

1. Enlèvement du bouchon

Tous les pneus ont une valve, souvent en caoutchouc noir elle est parfois couleur argent. Cette valve est recouverte d’un bouchon noir ou argent pour certain véhicule. Ce bouchon est important, il empêche la poussière et la saleté de boucher la vanne. Évidemment, pour vérifier la pression il faut l’enlever.

2. Placement de la jauge

Alors soit vous avez un compresseur avec une jauge incluse vous permettant de mesurer la pression (la plupart des compresseurs portatifs de nos jour en ont une) soit vous devrez placer une jauge qui ne sert qu’à la mesure de la pression.

On place l’embout du compresseur ou de la jauge contre la valve. Si vous appuyer sur la tige au centre de la valve, vous entendrez un sifflement, c’est l’air qui sort sous pression.

Lorsqu’on place le compresseur convenablement le sifflement s’arrête, signe d’une connexion étanche entre celui-ci et le pneu. Les indications de la jauge seront alors correcte.

3. Lecture de la pression

Su le cadran de la jauge vous pouvez lire la pression réelle qu’il y a dans le pneu et voir ainsi si ceux-ci sont sous-gonflés (pression trop base) ou sur-gonflé (pression trop haute) par rapport aux recommandations du constructeur.

Troisième étape : Ajuster la pression du pneu

Votre pneu est trop gonflé :

Quand la pression du pneu est trop élevée il faut libérer simplement de l’air. Utilisez la jauge pour appuyer sur l’embout de la valve et laissez ainsi s’échapper l’air.

Votre pneu est sous-gonflé :

Placez votre compresseur (si ce n’est déjà fait pour mesurer la pression), pressez le fermement contre la valve. Si vous entendez un sifflement important pressez le plus fermement jusqu’à ce que celui-ci s’arrête ou s’atténue. Puis actionner le compresseur pour qu’il remplisse d’air les pneus. Veillez à relâcher toutes les 3-4 secondes afin de vérifier la pression maintenant obtenue dans les pneus.

Quatrième étape : Replacer le bouchon.

Quand la pression nécessaire est obtenue, retirer votre compresseur, un peu d’air va s’échapper ce qui est normal. Replacer le bouchon.

Dernier petit conseil : N’oubliez pas de vérifier la pression de votre roue de secours, on ne sais jamais on peut toujours en avoir besoin !

Quelques facteurs qui influent sur la pression des pneus 

La température extérieure

En hiver l’air se comprime sous l’effet du froid il est conseillé dés lors d’augmenté un peu la pression dans les pneus ( +0,2 bar) par rapport à d’habitude.

L’utilisation prolongée

Si vous projetez de faire un voyage de plus de deux heures sur autoroute ajouter également un peu de pression (+0,3 bar).

Le chargement

Il faut adapter la pression à la charge s’il ne sont pas gonflé à la pression recommandée pour un véhicule chargé. Par exemple, si vous comptez tracter une caravane, par rapport à la pression habituelle de vos pneus, nous vous conseillons d’y ajouter 0,4 bar.

pression des pneus 1

Quels sont les risques d’un mauvaise pression dans les pneus ?

Les risques et dangers quand ils sont sous-gonflés :

  • Des pneus sous-gonflés peuvent entraîner une perte d’adhérence dans les virages et sur les flaques d’eau.
  • Les distances de freinage sont augmentées.
  • Les pneus s’usent plus rapidement surtout sur les côtés.
  • Le véhicule qui roule avec des pneus sous-gonflés consomme plus de carburant pouvant aller jusqu’à l’équivalent d’un plein sur une année.
  • Le pneu peut éclater suite à son usure anormal qui sollicite plus le tissage du pneu.

Les risques et dangers quand ils sont sur-gonflés :

  • Une usure plus grande du centre de de la bande du pneu.
  • Le confort de route est moins bon.
  • Un risque d’éclatement si les pneus chauffent de trop car cela va entraîner encore plus de pression dans le pneu.
  • Une moins bonne adhérence à la route, car la surface du pneu en contact avec le sol est moins grande, le véhicule sera plus difficile à manier en cas de manœuvre d’urgence.
  • Les pneus sur-gonflé vont dégrader l’effet de traction du véhicule surtout sous la pluie.